Raphael Stadelmann, Geschäftsführer Vier Linden

Raphael Stadelmann, directeur général de Vier Linden

« Nous souhaitons amener la ferme à la ville. »

Deux ans après la grosse rénovation, nous rendons de nouveau visite à Vier Linden sur la Goldbrunnenplatz dans le quartier zurichois de Wiedikon. Nous examinons avec le directeur, Raphael Stadelmann, l’offre à emporter variée de fabrication artisanale.

01.05.2022 Daniela Dudli

Entrer bien se sentir

L’ambiance chaleureuse et conviviale fait l’unanimité des clients. Vier Linden crée en outre avec la décoration du magasin une « expérience d’achat authentique ». Une armoire paysanne finement sculptée servant à l’étalage de légumes et de café, des articles de journaux d’antan en noir et blanc mis en scène ainsi que d’authentiques outils agricoles comme le chariot à foin au milieu de la pièce attirent le regard du visiteur. « Notre but est d’amener la ferme à la ville », explique Raphael Stadelmann.

(Pas) Le temps de s’attarder ?

Chez Vier Linden, on attache depuis toujours beaucoup d’importance à la restauration hors domicile, c’est-à-dire à emporter. La restauration végétarienne ou végétalienne ne date pas d’hier ! La boulangerie maison et le traiteur végétarien Vier Linden fournissent un assortiment formidable permettant de répondre aux besoins les plus divers des clients. Les personnes exerçant une activité professionnelle en particulier apprécient et utilisent l’offre à emporter saine et variée. Tartes sucrées ou salées, gratin de pâte aux brocolis à la sauce au fromage végétalienne ou pâtisseries de la boulangerie maison – il y en a pour tous les goûts.

Jusqu’à 170 menus et 250 salades croquantes de fraîcheur sont préparés chaque jour. Les aliments proviennent de deux fermes biodynamiques de la région : Hof Wagenburg et Triemenhof. Sucré ou salé, chacun y trouve son compte. « Pour allécher nos clients, nous promouvons à certains moments de la journée des offres combinées comme « café et croissants » ou « soupe à emporter », souligne Raphael Stadelmann.

Ceux qui sont pressés peuvent demander qu’on réchauffe leur soupe pour la route. Ceux qui souhaitent s’attarder un peu plus longtemps peuvent s’asseoir à la table haute le long de la fenêtre ou devant le magasin. Il y a même des couvertures en laine bien chaudes et des lanternes pour leur tenir compagnie au cas où la météo change.

Un partenariat plein de confiance

Le site de la Goldbrunnenplatz a été entièrement rénové il y a deux ans en collaboration avec l’équipe de développement des sites de Bio Partner. Avant, le magasin était minuscule et comptait diverses pièces attenantes. Avant la rénovation, il fallait se concentrer sur un petit nombre d’articles sélectionnés en raison de la taille du magasin. Vier Linden proposait en revanche un large éventail de produits de boulangerie préparés dans sa propre boulangerie, éventail qui est maintenu à ce jour.

« Une telle transformation et les investissements connexes demandaient beaucoup de courage », se rappelle Raphael Stadelmann. Il n’a jamais regretté cette décision, bien au contraire. Travailler dans le magasin accueillant lui procure beaucoup de plaisir, de même qu’à ses collaborateurs. Cela se reflète non seulement dans le chiffre d’affaires et la fréquentation, mais aussi dans le climat de travail.

La rénovation et l’agrandissement subséquent de la superficie du magasin ont permis d’étendre aussi l’assortiment de produits bio en plus de la production propre traditionnellement solide. « Nous sommes fiers de satisfaire ainsi l’exigence de régionalité. » C’est aussi possible grâce aux livraisons de légumes de deux fermes certifiées Demeter : la Hof Wagenburg à Seegräben (ZH) et la Triemenhof à Girenbad (ZH), poursuit Raphael Stadelmann.

Se serrer les coudes même dans les moments difficiles

« Nous pouvons nous enorgueillir d’une longue coopération au sein de laquelle la confiance mutuelle a pu constamment grandir. Nous sommes très reconnaissants de la relation de partenariat aisée pendant la rénovation et de la conception du bel assortiment. Il était clair dès le début que nous souhaitions avoir Bio Partner à nos côtés pour cette initiative audacieuse. »

Raphael Stadelmann a constaté ces derniers temps quelques difficultés de joignabilité par téléphone au service clientèle et au service des commandes. « Quand on est soi-même dans le magasin et en contact direct avec les clients, on est content de recevoir de l’aide rapidement. Mais je suis convaincu que cela va s’améliorer. »

Merci, Raphael, pour l’accueil sympathique dans votre magasin.

Biofachhandel Unternehmen Handel News